Raphèle & Moulès dans les journaux...

Nouvelle collaboration entre la boucherie et un eleveur local...

Ici, à Raphèle, comme ailleurs, il se passe une petite révolution dans le domaine de la consommation : Nous avons de plus en plus tendance à chercher des produits et des services locaux, une bon geste pour l’environnement et un nouveau élan pour la vie économique locale.
Nous avons la chance ici à la campagne d’être entouré par le monde agricole, avec la possibilité de trouver des produits vraiment locaux : La Moulèsienne propose l’agneau de son élevage en caissette ; La Ferme de Barbegal la viande, des légumes et de la volaille directe de son exploitation ; la famille Martin, éleveur de  viande Limousine, propose aussi ses produits en caissette à sa clientèle. Le magasin Utile fait de son maximum pour proposer des produits Raphèlois.
Depuis leur rencontre au Marché de Noël en Novembre 2011, entre Didier et Fabienne Dourguin, de la boucherie artisanale : La Cote à L’Os à Raphèle, et Beatrice et Philipe Maureau, éleveur de vache Limousine sur les prairies de Raphèle, une nouvelle collaboration s’est mise en place pour répondre à la demande et promouvoir un produit de qualité, 100% local, dans les assiettes d’une clientèle, qui devient de plus en plus exigeante quant à la provenance et la qualité de leur nourriture .
« Nous sommes très contents d’avoir été contacté par Monsieur Dourguin avec sa proposition de créer cette alliance. C’est la première fois que cela nous arrive et nous sommes ravis de travailler avec une boucherie locale pour amener notre produit directement aux gens d’ici » raconte Monsieur et Madame Maureau, qui ont élevé et sélectionné leur troupeau sur 70 hectares de prairies à Raphèle depuis presque 25 ans. Aujourd’hui, ils ont 80 mères (avec leurs veaux presque 200 bêtes). Les veaux sont élevés en plein air, sous leurs mères, jusqu’à ce qu’ils atteignent entre 8  et 14 mois. La  viande issue de ce mode d’élevage est rosée et très gouteuse. Plusieurs fois leurs bêtes ont été sélectionnées pour gagner des prix de concours. Leur vache ‘Estelle’ qui a gagné le premier prix ‘Génisses de l’Année’ en 2010 est maintenant pleine et va mettre bas fin septembre.
Didier Dourguin, passionné par son métier, est aussi ravi de travailler en partenariat avec un élevage local.  « De nos jours, les gens concernés par la provenance des produits dans leur assiette reprennent les habitudes d’antan, en cherchant des produits locaux. Pourquoi travailler avec des intermédiaires quand le produit proposé par les Maureau correspond exactement à ce que je cherche à avoir dans mon magasin : une viande transcendante qui vient d’ici, ‘made in Raphèle’, qui est nourrit sur les foins de Crau, un produit supérieur qu’on ne trouve pas ailleurs.»
Didier se régale en mettant sa main à la pâte. Il visite la ferme pour sélectionner lui-même la bête qui finira sur les planches de sa boucherie. Il a déjà acheté sur pied sa première bête qui sera au magasin d’ici quinze jours.

 

Ce site est partenaire avec :


Powered by JS Network Solutions