Raphèle & Moulès dans les journaux...

Patrick Chauvin : six mois après sa delégation...

L’ancien homme d’affaire et l'ex président de la secteur amateur du club de foot AC-Avignon, Patrick Chauvin a remplacé Daniel Richard comme Maire Adjoint de Raphèle les Arles après les élections municipales de mars dernier. Lors d’une de ses permanences un mercredi après midi, six mois après sa prise de poste, le Premier Adjoint du Maire d’Arles’ et le 12ième maire délégué à Raphèle a pu faire le bilan :


« Je suis arlésien, plutôt du coté Raphèle car toute de ma famille maternelle est raphèloise depuis trois générations. J’habite à Balarin depuis 40 ans dans le mas de mon arrière grand-père, Etienne Dumaine qui était le premier adjoint délégué à Raphèle en 1925. J’ai passé toutes les vacances de mon enfance et de mon adolescence ici et mes trois enfants ont fait leur scolarité et ont commencé leurs activités sportives dans le village ; alors je me sens très allaise ici à Raphèle…c’est mon village !

Après, personnellement, j’ai toujours travaillé à Arles, et je ne suis jamais parti. J’ai fait du sport au bon niveau, notamment au football. J’étais président du club de foot AC Arles-Avignon pendant onze ans, j’ai laissé la présidence en mars 2014. Je suis créateur et chef de deux entreprises avec mon beau frère. Je suis très ancré dans la ville d’Arles. Aujourd’hui, je suis retraité et on m’a proposé de le joindre et de donner de mon temps en service à ma ville. J’ai répondu favorablement car, je suis à la fin de mon carrière, mes entreprises ont été transmises à mes enfants et j’ai voulu changé mes idées un petit peu du football. J’ai accepté l’offre d’Hervé Schiavetti de devenir, pas seulement son premier adjoint de la ville d’Arles mais aussi adjoint délégué à Raphèle »

L’ancien maire, Daniel Richard a été toujours présent dans le village. Comment pourriez-vous bien servir les raphélois si vous êtes déjà trop pris à Arles ?

« Je suis directement à coté des décisions et je participe aux décisions importantes, ce qui a quand même un avantage pour Raphèle ! Le premier ministre est toujours plus influent auprès du président de la République qu’un ministre ou un secrétaire d’état, voilà ! C’est vrai que tout le monde me dit que ça fait beaucoup de travail, mais on est très bien organisé et je ne suis pas du tout inquiet. C’est vrai que beaucoup de monde a beaucoup de demandes et qu’il va falloir arriver à tout faire. Mais on va y arriver ! Je vois les choses plutôt positivement pour Raphèle. Je ne suis pas inquiet car la situation est bonne ici ».

Vos permanences sont ouverts à Raphèle uniquement le mercredi après midi… ce n’est pas beaucoup de temps pour rencontre les raphèlois !

« C’est vrai qu’avec mon emploi du temps, ce sera très compliqué pour moi de recevoir beaucoup de monde. C’est pourquoi je privilégie un rapport avec le Comité d’Intérêt du Village, le C.I.V… Je vois le président, Gérard Quaix régulièrement et on amène ensemble les actions, ce qui m’arrange bien car le comité représente une grande entité du village et peut faire un groupement de beaucoup de demandes et ça me permet d’avoir un nombre d’interlocuteurs limités qui me permet d’être plus efficace.

De toute façon, tout le monde vie ensemble ici. Il y a une vie associative formidable à Raphèle ; tout le monde aide l’un et l’autre et tout le monde s’entend bien, alors l’essentiel  y est ! Moi, je vais juste donner le petit coup de pousse qu’il faut.

Avant, Daniel Richard  était là en permanence et il était très disponible. Vous allez me voir moins souvent, mais je vais être efficace, ne vous inquiétez pas, vous allez voir ! »

Vous êtes Maire de Raphèle depuis six mois déjà. Qu’est ce que vous avez pu faire pour le village ?

« On a des projets d’améliorer des choses, on va essayer de rendre un peu plus efficace le quotidien, mais globalement les choses sont en place ici à Raphèle. Déjà, dans si peu de temps depuis le début de mon office, j’ai réussi à faire réinstaller la nouvelle croix sur l’église et on a remplacé la clôture du stade. Je communique avec les associations afin de répondre à leurs besoins : on a fait une demande pour agrandir le gymnase pour la partie judo ; les travaux sur un parc de loisir avec un terrain de foot synthétique et un skate parc est déjà programmé pour 2016 dans l’espace autour des arènes qui est bien positionné et que je veux rendre plus attirant. On a déjà pu modifier la sortie de la place des micocouliers sur la route de la Crau pour la rendre moins dangereuse ; nous avons lancé des études sur l’aménagement du Square Lanfranchi sur le nouveau lotissement de la Prairie et nous avons aussi lancé un projet de réfection en 2015 des réseaux d’écoulement de l’église où on va planter des arbres autour pour rendre l’espace plus joli. L’antenne WIFI sera montée sur la place des micocouliers à la fin septembre pour créer de Raphèle un hotspot internet pour les résidents, les associations qui profitent de la salle des fêtes ainsi que pour les visiteurs du village…

Je reçois des demandes et on va les regarder, mais pour en faire, il faut des projets ! Moi, j’aime bien, plutôt que dire « oui, oui, oui », de mettre des choses à plat et de concevoir tous ensemble une vision de ce qu’on va faire.

De plus, le responsable des services techniques des Mairies Annexes, Serge Caraco a pu acquérir l’ancien bureau du Maire de Raphéle où il est en train d’installer une nouvelle organisation afin de mieux servir Raphèle et les villages alentours ».

Alors, tout va bien pour Raphèle, ses résidents et surtout ses associations à qui il reste la tache de faire passer leurs idées ; des beaux projets à l’avenir pour Monsieur Chauvin dans l’espoir qu’il puisse continuer à créer d’élan.

Par contre, le projet du Hotspot WIFI prévu pour la fin juin 2014, puis fin septembre, reste encore dans le tiroir avec son antenne et personne peut nous dire quand il sera mise en place…

Ce site est partenaire avec :


Powered by JS Network Solutions